Art déco : une revue ‘Art-Goût-Beauté’ de 1924

Dans cet article, je vous présente une de mes trouvailles dénichée au salon Vichy Vintage Legends. Ce petit trésor inattendu que j’ai trouvé est une revue Art Goût Beauté de 1924. Je l’ai achetée sur le stand d’une petite mamie que je croise régulièrement en brocante dans la région et qui commence à me connaître.

Elle aime bien cacher ses objets un peu rares pour les protéger de l’œil du grand public parce qu’elle n’apprécie pas quand les gens touchent tout sans respecter la marchandise (oh comme je la comprends).

Eh voilà que sous une pile de magazines je trouve celui-là et je commence à avoir la pupille qui frétille parce qu’il n’est pas commun. Je le mets direct dans la pile de trucs que je vais acheter.

‘Vous avez vu le prix ?’ elle me dit avec un sourire. Petit coup d’œil sur le prix : oh putain, 120€ 😅. Je le garde quand même de côté en finissant de scanner les piles de Petit Echo de la mode. Je vais réfléchir.

Au final, je décide de prendre trois Petit Écho de la Mode et ce fameux Art Goût Beauté. ‘Bon allez je vous fais le tout pour 90€’. Ah ben là je dis oui ! Et je sais pas négocier toute façon donc j’allais pas obtenir plus.

 

Art Goût Beauté : une revue de mode haut de gamme

La première édition d’Art Goût Beauté est sortie en 1920 sous le nom des Succès d’Art Goût Bon Ton. Ce n’est qu’en 1921 que la revue devient réellement Art Goût Beauté, reprenant les initiales de son éditeur : la maison de tissus Successeurs d’Albert Godde Bedin (A.G.B.)

Art-Gout-Beaute-1924-aout (9)

La renommée de cette revue de mode provient notamment des illustrations peintes à la main grâce à la technique du pochoir, très populaire dans les années 20-30. Chaque illustration est donc unique. On y retrouve des scènes de la vie quotidienne de l’aristocratie. Car oui, ce magazine était destiné à une clientèle haut-de-gamme.

Les modèles de robes présentés sont des modèles de créateurs en vogue de l’époque comme Poiret ou Worth. Les couleurs utilisées dans les illustrations sont parfaitement fidèles aux couleurs réelles des modèles présentés, donnant un aperçu des couleurs vibrantes qui faisaient la mode de cette époque.

 Dans le même style de revue haut-de-gamme des années 20 on retrouve aussi la plus connue Gazette du Bon Ton, dont les illustrations au pochoir se vendent de nos jours aux alentours de 100€ pièce sur eBay.

Exemple de gravure de mode au pochoir qui s’arrachent à prix d’or sur eBay – Gazette du Bon Ton, 1922.

 

Art Goût Beauté : détails

Les finitions sur cette revue sont vraiment exceptionnelles, c’est bien plus qu’un magazine. Tout est qualitatif et on se rapproche davantage de l’oeuvre d’art que de la lecture jetable. Preuve en est que le prix de ces revues anciennes avoisine généralement les 100€ ou plus sur eBay et les boutiques spécialisées. Je ne pense pas que nos magazines contemporains attendront un jour de telles sommes à la revente 😊.

Le papier utilisé est très épais et l’ensemble est tenu par un cordon décoratif le long de la tranche. Ça ressemble plus à un livre qu’à un magazine. Les illustrations présentes dans la revue, comme nous l’avons vu plus haut, sont peintes à la main selon la technique du pochoir et sont ensuite collées sur les pages (certaines se décollent un peu au vu de leur grand âge). Ça se regarde presque comme un album photo. Les textes sont imprimés de façon aérée, tout est harmonieux.

Chose absolument hallucinante : même certaines publicités sont peintes à la main, et on ne leur refuse pas les encres métallisées non plus 😲. Les publicité s’admirent donc au même titre que le reste de la revue.

2 réflexions sur “Art déco : une revue ‘Art-Goût-Beauté’ de 1924”

  1. Coucou c’est Jess,
    J’aime beaucoup ton blog, je prend plaisir à le lire.
    Et cet article sur le magasine Art Goût et Beauté m’a particulierement captivé.
    Bravo à toi
    Continu 😉

    1. Salut Jess,
      Merci pour ton commentaire, ça fait toujours plaisir de savoir que je n’écris pas dans le vide ^^ Bonne continuation à toi aussi pour ta boutique 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *