A propos

Moi c’est Claire, 30 ans. Je bosse dans le marketing et la communication mais avant j’étais prof d’anglais. Dans une brocante, vous me trouverez accroupie en train de passer en revue une pile de vieux papiers posés nonchalamment au fond d’un carton. Vous me trouverez aussi sur eBay à la recherche de gravures de mode anciennes pour ajouter à ma collection. Les vieux objets et leurs histoires c’est un truc qui m’anime.

Bon, et au vu de la photo ci-dessus vous pouvez constater que je suis un peu l’amie des bêtes aussi 🐄.

La collectionneuse de robes

Je collectionne les revues anciennes, les gravures de modes et les robes anciennes. J’adore l’Histoire de la mode avec une préférence pour les périodes 1800-1860, mais au final j’aime tout ce qui est beau et ancien, pas de jaloux !

J’ai commencé mes collections par des robes vintage. J’ai trouvé mon premier trésor chez un antiquaire dans le Surrey en Angleterre en 2013 : une robe de bal de promo rose avec des roses en tissu le long du bustier. Tant de tissu, tant de beauté, j’ai choppé le virus et ça ne s’est jamais arrêté.

Je dois maintenant posséder une bonne dizaine de robes anciennes, de 1930 à 1960. De vraies robes de princesses pour la plupart, et même une robe de mariée. Elles sont stockées à l’abri chez mes parents (pas encore la place dans mes placards !) et j’aime aller les regarder juste pour me rappeler comme elles sont belles et comme on ne fait plus de finitions comme ça de nos jours. Quand mon budget me le permettra j’aimerais élargir la collection à des robes encore plus anciennes, mais là ça devient de l’antiquité et certaines sont de véritables pièces de musée.

La collectionneuse de revues et livres anciens

Je collectionne aussi les revues anciennes, je trouve cela particulièrement fascinant de regarder les encarts publicitaires d’une revue d’art de 1880 ou d’un magazine de mode de 1923. Cela nous apprend tellement sur les mœurs de l’époque, c’est un vrai voyage dans le temps. Mon type de revues préféré c’est bien sûr les revues de mode comme ce Femina de 1922 que j’ai trouvé sur eBay et que je trouve si beau.

Je passe aussi beaucoup de temps sur Gallica, le site de la BNF, à chercher des documents d’époque pour découvrir des histoires insolites dans la grande Histoire. Et parfois j’ai de gros coups de chance et je trouve en vrai sur eBay le document que j’étais en train de consulter sur Gallica, notamment un petit livre de 1828 intitulé le Code de la Toilette ou encore ce petit livre du bon ton de 1846 (pas dispo sur Gallica mais une petite perle quand même).

La collectionneuse de gravures de modes

Une autre passion connexe, et surement la plus prenante, c’est la collection de gravures de modes de 1800 à 1850. Généralement, plus elles sont anciennes, plus j’ai envie de les acheter mais au final je craque beaucoup sur celles que je trouve jolies tout simplement. Pour l’instant, la plus ancienne que j’ai réussie à dégoter sur eBay est une gravure issue du Journal des Dames et des Modes de 1804 et ça me fait quelque chose de posséder un bout de papier coloré qui a plus de 200 ans. Ce n’est pas très difficile d’en trouver de plus ancienne, c’est juste le budget que ne suit plus après. Voici un petit aperçu de mes trésors de toutes les époques :

Vous l’aurez compris, si vous appréciez les vieux objets et l’histoire de la mode, vous êtes au bon endroit et vous trouverez surement votre bonheur dans les articles du blog. Bonne visite !