Les illustrations Art Déco de George Barbier

Je ne sais plus trop comment je suis tombée dans l’Art Déco. Je pense que j’ai découvert cette esthétique à travers mes collections de revues anciennes que j’en ensuite étoffée avec d’autres trésors comme ce Art Goût Beauté de 1924 ou ce Femina de 1922.

Je suis fascinée par la pureté et la simplicité des lignes, les couleurs, les motifs et les sujets glamour que l’on trouvent dans ce style. C’est en recherchant des revues des années 20 sur eBay j’ai découvert George Barbier et ses illustrations aux lignes franches et couleurs vives, imprégnées d’un érotisme discret. Ses dessins me font penser à ces livres de coloriages pour adulte que l’on trouve de nos jours. Il y a quelque chose de profondément satisfaisant et reposant à regarder ses dessins.

Mais qui est George Barbier et pourquoi son oeuvre est-elle incontournable si l’on s’intéresse à l’Art Déco ?

George Barbier : artiste emblématique de l’époque Art Déco

George Barbier, né à Nantes en 1882, est un artiste ayant contribué de manière significative à la définition du mouvement Art Déco à travers ses illustrations pour des revues et livres mais également le dessin de costumes de scènes pour le théâtre et l’opéra. Relativement oublié après sa mort en 1932 (à 50 ans), ses travaux refont surface en 2008 grâce à l’exposition George Barbier : Naissance de l’Art Déco au musée Fortuny de Venise.

Une des seules photos de George Barbier que l’on peut trouver sur le web

La popularité de son oeuvre ne s’est pas démentie depuis puisqu’une simple gravure de mode signée George Barbier peut partir pour une centaine d’euros (voire beaucoup plus) sur eBay. Ses illustrations se collectionnent comme des œuvres d’art et sont d’autant plus prisées qu’elles n’existent souvent qu’en un nombre très limité d’exemplaires.

Style de George Barbier

Le style de George Barbier est précis et figure généralement des femmes éternellement jeunes au visage fin mais aux formes garçonnes et longilignes. Les hommes dans les illustrations de Barbier ont quant à eux un physique androgyne et une allure très soignée. Ils sont grands et sveltes, à l’instar de Barbier lui-même. Les sujets sont parfois à demi-nu, représentés de façon élégante, discrètement érotique mais jamais vulgaire. Le trait est net, les dessins sont anatomiquement corrects mais représentés de manière plane pour ne conserver que l’essentiel, dans la juste lignée du style Art Déco. C’est en cela que son style me rappelle des livres de coloriages.

Ses illustrations sont teintées d’influences exotiques typiques du style Art Déco, mais aussi de références à la commedia dell’arte et à la Grèce Antique et au monde imaginaire de l’Arcadie, terre idyllique où règne l’harmonie. Il puise également son inspiration dans le XVIIIème siècle, très présent dans ses œuvres tout comme chez l’artiste anglais Aubrey Beardsley dont il admirait le travail.

Comme un grand nombre de jeunes artistes à l’époque, Barbier était résolument anglophile et partit pour Londres en 1904. Il utilisait d’ailleurs le pseudonyme anglophone d’Edward-William Larry sur ses premières œuvres. Ses illustrations sont généralement accompagnées de titres descriptifs ou évocateurs qui donnent toute leur dimension à ses dessins comme dans cette planche intitulée « Oui ! » :

Glamour et élégance, remarquez le physique androgyne de l’homme en smoking, les couleurs vives et le trait fin.

Parmi ses travaux les plus notables l’on retiendra son importante contribution à La Gazette du Bon Ton, revue de mode élitiste et esthète de Lucien Vogel pour laquelle il illustrait régulièrement les créations de Paul Poiret, Jeanne Paquin ou Worth.

Ces illustrations étaient réalisées sous forme de dessins colorés au pochoir, technique en vogue dans les années 20 dont vous pouvez voir un exemple dans ce Art Goût Beauté de 1924. La technique du pochoir permet d’obtenir des couleurs vives et nettes qui vieillissent bien dans le temps, c’est une des raisons pour lesquelles les illustrations de mode de cette époque sont si prisées.

Falbalas et Fanfreluches

On retrouve quelques uns des plus beaux exemplaires de son travail dans Falbalas et Fanfreluches, un « almanach des modes présentes passées et futures » publié entre 1922 et 1925. L’objectif de cet almanach est de capturer la mode et les coutumes à travers le monde, dans le présent et dans le passé. Courte série, peu d’exemplaires, les éditions de Falbalas et Fanfreluches sont de véritables œuvres d’art et se vendent en conséquence.

La collection complète des 5 almanachs s’est par exemple vendue pour 6 200€ et l’on peut trouver des exemplaires seuls sur eBay pour près de 1 200€. Pour le plaisir des yeux, vous pouvez feuilleter cet exemplaire de 1922, disponible sur Gallica, la bibliothèque en ligne de la BNF (chargement un peu long parfois) :

George Barbier et la panthère de Cartier

Fait moins connu, c’est George Barbier qui est à l’origine de l’iconique panthère du joaillier Cartier. En 1914, Louis Cartier commande la réalisation d’un carton d’invitation à George Barbier pour représenter une femme moderne et élégante. Le résultat, La Dame à la Panthère, est la première association de Cartier avec ce célèbre félin.

La Dame à la Panthère de George Barbier pour Cartier en 1914

Galerie d’illustrations de George Barbier pour le plaisir des yeux

Pour finir, je vous laisse admirer une petite sélection d’illustrations de George Barbier. Ca vous parle ce style ? Vous connaissiez George Barbier ? Dites-moi ce que vous en pensez dans les commentaires !

Amusidora

Hello ! Moi c'est Claire. Eternelle curieuse, je suis passionnée d'Histoire de la mode et d'histoires insolites, toujours en quête de nouvelles choses à apprendre (et souvent difficiles à placer en soirée, certes). J'adore me plonger dans de vieux livres d'époque et je collectionne aussi de vieux papiers et des revues anciennes. Mes sujets de prédilection ? La première moitié de XIXème siècle et la période Art Déco, mais pas uniquement. Je partage ici mes trouvailles pour tous les curieux qui voudront bien passer un moment sur ce blog.

Voir tous les articles de Amusidora →

2 réflexions sur « Les illustrations Art Déco de George Barbier »

  1. Bonjour Madame,

    Propriétaire d’un site de vente de lithographies, essentiellement Art Nouveau et un peu Art Déco, je me propose d’y créer une liste de références qui mettra en valeur cette époque et en particulier ses artistes. Mettre un lien vers Wikipedia serait un peu une facilité que je ne m’interdis pas a priori mais je préfère mettre en valeur des sites plus originaux et votre article sur George Barbier m’intéresse. Me permettez-vous d’y faire deux liens depuis mon site ?

    Bien cordialement.
    Claude Maudelonde
    http://www.lithosetaquarelles.com

    1. Bonjour Claude,
      Merci pour votre message. Vous pouvez sans souci ajouter des liens vers cet article sur votre site, c’est très gentil d’avoir demandé et ça me fait plaisir de voir que mon contenu est apprécié ! Très jolies illustrations de Barbier que vous avez en vente, différentes de celles de la Gazette du bon ton que l’on trouve généralement sur eBay. Bien à vous et bonne continuation avec votre boutique.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.