Ouvrages du début du XIXème siècle (1800-1850) : Cosmétiques et beauté

Cette collection est régulièrement mise à jour et regroupe des livres et manuels du XIXème siècle contenant des recettes authentiques des produits cosmétiques, des conseils pour entretenir sa beauté ou encore avoir bon goût. Ce sont des documents originaux que je déniche principalement sur Gallica mais parfois sur d’autres sources.

Dans tous les cas, je trouve que ces livres sont une réelle porte ouverte sur les mœurs et habitudes du passé, un témoignage sans filtre de la vie de nos ancêtres.

Manuels de beauté et recettes de cosmétiques du XIXème siècle :

Les documents sont classés par date de publication chronologique accompagnés d’une photo de la page de titre pour donner une idée du format du livre. J’ai ajouté quelques notes de lecture lorsque j’ai eu le temps de les parcourir un peu plus en détails.

L’Art du parfumeur, ou Traité complet de la préparation des parfums (1801)

L’Art du parfumeur, ou Traité complet de la préparation des parfums, cosmétiques, pommades, pastilles, odeurs, huiles antiques, essences, bains aromatiques et des gants de senteur, etc. Contenant plusieurs secrets nouveaux pour embellir et conserver le teint des dames, effacer les taches et les rides du visage et teindre les cheveux. Ouvrage faisant suite à la Chimie du goût et de l’odorat.

Notes : Recueil de recettes pour réaliser différents types de produits de soins comme des poudres, des parfums, des fards ou encore du savon. Navigation facile par chapitres.

L’ami des femmes, ou Lettres d’un médecin (1804)

L’ami des femmes, ou Lettres d’un médecin : concernant l’influence de l’habillement des femmes sur leurs moeurs et leur santé, et la nécessité de l’usage habituel des bains en conservant leur costume actuel, suivies d’un appendix contenant des recettes cosmétiques et curatives.

Notes : ouvrage assez littéraire et laborieux à lire car la qualité de numérisation n’est pas top. Considérations plus accessibles dans l’appendix sur les recettes cosmétiques à partir de la page 273.

Art du coiffeur : journal (1803-1807)

Art du coiffeur : journal (plusieurs numéros de 1803 à 1807)

Notes : Donne des instructions pour réaliser des coiffures de l’époque mais il n’y a pas d’images donc c’est assez difficile de se figurer ce qu’il faut faire quand on vit à l’aire des tutoriels vidéos sur Youtube. Intéressant cependant car cela permet de comprendre certaines techniques utilisées à l’époque.

Toilette des dames ou Encyclopédie de la beauté (1806)



Toilette des dames ou Encyclopédie de la beauté, contenant des réflexions sur la nature de la beauté, un aperçu historique des modes françaises

Notes : encore un ouvrage assez littéraire mais avec des passages intéressants comme l’Histoire abrégée des modes française jusqu’à 1806 à partir de la page 203.

Essai sur les effets des cosmétiques en usage chez les dames (1815)

Essai sur les effets des cosmétiques en usage chez les dames

Notes : assez facile à lire, il s’agit comme son nom l’indique d’une analyse des différents remèdes et cosmétiques utilisés par les femmes et leur effets parfois néfastes.

L’Abdeker moderne, ou manuel de la beauté (1818)

L’Abdeker moderne, ou manuel de la beauté, de la santé et de la toilette, contenant des avis utiles sur l’art de conserver la beauté avec l’indication des meilleurs procédés pour l’entretien du teint, de la bouche

Notes : ouvrage très facile à lire et pleins d’informations croustillantes sur les rituels beauté d’autrefois. On y trouve par exemple les causes de l’embonpoint et ses remèdes, des mentions de la « gaine » pour cacher la misère (à partir de la page 30). On apprend aussi qu’il est recommandé de prendre des bains chauds et manger du chocolat dans le bain si l’on souhaite grossir (page 36).
Beaucoup de détails sur la façon d’entretenir sa beauté, des recettes pour concocter ses propres soins capillaires. Une des sources pour mon article sur les routines capillaire du début du XIXème siècle.

L’art de se coiffer soi-même enseigné aux dames (1828)

L’art de se coiffer soi-même enseigné aux dames ; suivi du manuel du coiffeur, précédé de préceptes sur l’entretien, la beauté et la conservation de la chevelure

Notes : Ouvrage très accessible qui nous apprend notamment comment se peigner et entretenir ses cheveux, comment utiliser un fer à friser, quels sont les différents types de toupets dont un fameux toupet métallique comme un « serre tête » ou encore une recette de colle à toupet qui tient 2 mois (page 74). De plus, ces conseils sont prodigués par un coiffeur de têtes couronnées.

Code de la toilette, manuel complet d’élégance et d’hygiène (1829)

Code de la toilette, manuel complet d’élégance et d’hygiène. Contenant les lois, règles, applications et exemples de l’art de soigner sa personne, et de s’habiller avec gout et méthode.

Notes : facile à lire. Contient des recettes de cosmétiques, des conseils en matière de goût, de mode et d’hygiène.

Méthode de coiffure (1832)

Méthode de coiffure et Méthode de coiffure (Supplément)

Notes : conseils de coiffure et de goût ainsi que l’histoire de leurs origines. Les copies sont numérisées en noir et blanc c’est un peu dommage. On trouve quelques versions couleurs sur le web mais pas l’ouvrage en entier à ma connaissance. Le premier manuel comporte des images de coiffures d’époque ainsi que des coiffures à découper et à placer sur des têtes chauves comme sur des poupées en papier. Le contenu est assez littéraire et ne donne pas vraiment de conseils sur la manière de réaliser les coiffures mais plutôt sur les occasions de les porter et comment les assortir à sa physionomie.

Le supplément est plus concret et nous explique comment réaliser des tresses dentelle ou comment poser des aigrettes et plumes, le tout assorti de quelques images d’illustration.

Etiquettes de produits cosmétiques (1830-1860)

Etiquettes de parfum, produits d’hygiène, produits de beauté, cosmétiques de la maison Dissey et Piver

Notes : près de 130 étiquettes d’époque en couleurs.

Nouveau manuel de cosmétique, ou l’Art de s’embellir (1838)

Nouveau manuel de cosmétique, ou l’Art de s’embellir et de remédier à tous les accidens capables d’altérer la beauté et la pureté des formes chez les deux sexes

Notes : navigation et lecture facile avec chapitres cliquables. Plein de recettes de produits cosmétiques (dentifrice, baume à lèvres, savon pour la barbe…) et autres remèdes pour faire maigrir, faire grossir, arrêter le hoquet ou encore faire disparaître les boutons.

Amusidora

Hello ! Moi c'est Claire. Eternelle curieuse, je suis passionnée d'Histoire de la mode et d'histoires insolites, toujours en quête de nouvelles choses à apprendre (et souvent difficiles à placer en soirée, certes). J'adore me plonger dans de vieux livres d'époque et je collectionne aussi de vieux papiers et des revues anciennes. Mes sujets de prédilection ? La première moitié de XIXème siècle et la période Art Déco, mais pas uniquement. Je partage ici mes trouvailles pour tous les curieux qui voudront bien passer un moment sur ce blog.

Voir tous les articles de Amusidora →

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.